Pompe de surface automatique

Pour tous vos pompages d’eaux usées, d’eaux chargées ou d’eaux claires, la pompe de surface est certainement ce qu’il vous faut. Monocellulaire ou multicellulaire, la pompe a deux fonctions : l’aspiration et le refoulement.  Que ce soit pour l’arrosage jardin, vider une piscine ou encore pour tout simplement l’arrosage jardin, la pompe de surface est définitivement l’outil idéal. Désireux d’en savoir plus sur cet équipement, ô, combien pratique ? Eh bien, continuez votre lecture.

Qu’est-ce qu’une pompe de surface de surface automatique ?

La pompe de surface, connue traditionnellement sous le nom de pompe de jardin, est un atout incontournable pour la réalisation de tous vos travaux d’irrigation dans le jardin. C’est une pompe à eau qui permet le relevage de l’eau d’un fossé, d’un canal ou d’une source et de mettre cette dernière sous pression afin de ravitailler le système d’arrosage de vos terres ou de vos jardins. La pompe est dotée de roues. Ce sont ces dernières qui, sous une certaine pression, assurent la sortie de l’eau. C’est cette eau qui servira par la suite pour l’alimentation des arroseurs et autres systèmes d’arrosage.

Étant une pompe auto-amorçante, la pompe de surface est capable de générer par ses propres moyens une dépression suffisante à l’intérieur de la tuyauterie d’aspiration afin de chasser l’air et de relever l’eau sous pression à des fins d’arrosage (principalement).

Voir aussi le guide d’achat des pompes de surface auto-amorçantes.

Comment fonctionne une pompe de surface automatique ?

La pompe de surface automatique est donc cette pompe qui assure le relevage des eaux. Son rôle se résume comme suit : aspirer l’eau depuis un point de puisage et la refouler par la suite en un point de rejet.

Pour que cette opération puisse se réaliser, la pompe, en faisant tourner à grande vitesse une ou plusieurs turbines grâce à un moteur électrique, produit une aspiration. Les pompes de surface qui sont équipées d’une turbine se nomment pompes monocellulaires. Par contre, celles qui en sont équipées de plusieurs sont appelées pompes multicellulaires ou encore pompes multi-étages. Avec ces dernières, on obtient un débit bien plus important : c’est leur particularité.

Contrairement à la pompe immergée et comme son nom l’indique, une pompe de surface reste en ‘’surface’’. C’est également de cette dernière qu’on se sert dans le groupe de surpresseur encore connu sous le nom de groupe de surpression ou groupe hydrophore. La particularité de ce dernier est qu’il est capable de fournir, grâce notamment au pressostat et au réservoir tampon, un débit d’eau à une pression stable et constante.

Comment choisir sa pompe de surface automatique ?

Choisir une pompe de surface n’est pas une tâche à bâcler. C’est un processus qui nécessite quelques démarches. Voilà pourquoi certains critères doivent être pris en compte. Vous choisirez donc en fonction des caractéristiques que vous recherchez et du besoin d’utilisation.

Le débit

Le débit qui s’exprime soit en mètres cube par heure (m3/h) soit en litres par minute (l/min), indique la quantité d’eau refoulée sur une période donnée (minute ou heure). Ce dernier peut varier en fonction de la hauteur de refoulement et de la profondeur d’aspiration. Ainsi donc, l’importance du débit dépendra de l’éloignement, en termes de hauteur, des points de refoulement ou d’aspiration. Plus ceux-ci le seront, moins le débit sera élevé. Tout se fera en fonction de votre consommation journalière. Notez que : 6 m3/h = 100 l/min.

La pression

Cette dernière est indicatrice de la force de refoulement du liquide ayant été aspirée. Elle s’exprime soit en Mètre de Colonne d’Eau (MCE), soit en Bars (B), tout en notant que 1 B = 10 MCE. Notons également que la pression offerte par les tuyaux de petite section est bien meilleure que celle qu’offrent ceux de grande section. Par ailleurs, plus le nombre de tuyaux séparant le point de refoulement et la pompe sera élevé, plus la pression sera faible.

La hauteur de refoulement

Cette hauteur est celle qui sépare le point le plus élevé de refoulement et la pompe. Toutefois, cette dernière ne doit pas être confondue à la Hauteur Manométrique Totale (HMT). Celle-ci représente la pression totale à fournir par la pompe. La HMT s’obtient par le calcul suivant : Ha + Hr + Pc + Pu. Avec Ha= hauteur d’aspiration ; Hr= Hauteur de refoulement ; Pc= Perte de charge ; Pu= Pression désirée au point de refoulement.

La qualité des eaux à pomper

Ce critère fait partie des plus importants à considérer avant d’effectuer son choix. En effet, chaque pompe est destinée à une catégorie d’eau spécifique, au risque qu’elle ne s’endommage. Ici, l’élément d’appréciation sera le passage granulaire ou la granulométrie (diamètre des débris que peut aspirer la turbine de la pompe). On distingue principalement 3 qualités d’eaux :

  • Les eaux claires : dépourvues de particules, granulométrie = 5 mm ;
  •  Les eaux usées : Légèrement sablonneuses, granulométrie : comprise entre 10 mm et 20 mm ;
  • Les eaux chargées : contiennent des MES = Matières en Suspension, granulométrie = ˃25 mm.

Les prix

Le prix est également un critère très important de sélection, car on ne peut acheter que ce que l’on peut. Il ne sert à rien de se ruiner sous prétexte que l’on recherche la qualité. Il faut faire en fonction de ce que l’on a sans pour autant chercher à dépenser le moins possible. Ainsi, en fonction du prix des pompes, diverses gammes de pompes de surface se retrouvent sur le marché. Les prix varient en fonction de la hauteur de refoulement, du débit, du nombre de turbines ou encore de la pression.

Comment utiliser une pompe de surface automatique pour votre jardin ?

Dans un puits

Les pompes de jardin ou pompes de surface servent très souvent à pomper l’eau d’un puits afin de l’utiliser en jardin. Toutefois, la profondeur maximale d’aspiration est égale à 8 mètres (si la profondeur va au-delà, alors il vous faudra une pompe immergée). Prenez le soin de bien déterminer la pression de sortie et la hauteur de refoulement afin de permettre aux systèmes d’arrosage de fonctionner de manière optimale.

Dans un récupérateur d’eau de pluie

Le tuyau d’aspiration de la pompe est immergé dans la cuve, que cette dernière soit sous la surface ou au-dessus. Qu’il s’agisse de l’une ou l’autre de ces installations, toutes le deux sont sujettes aux mêmes contraintes de choix : la hauteur de refoulement et la pression de sorties.

Dans un étang

Avant toute initiative de pompage, vous devez vous renseigner. En effet, le pompage d’un cours d’eau est règlementé. Les deux critères suivants à savoir : la pression de sortie et la hauteur de refoulement, sont également à déterminer très précisément. Au cours de l’utilisation, faites en sorte que la crépine n’entre pas en contact avec le fond. Les eaux claires sont celles qui doivent être majoritairement pompées.

Quel prix pour une pompe d’arrosage de jardin ?

Il est possible de trouver sur le marché une pompe de surface automatique pas cher. Vous en trouverez qui ont des prix très abordables et qui ne coûtent que 60 euros. Les modèles qui sont le plus souvent utilisés valent entre 100 et 500 euros. Pour finir, il est possible d’en trouver qui valent jusqu’à plus de 2000 euros.

Top 6 des meilleures pompes de surface automatique pour votre jardin

Le marché est envahi par une multitude de marques de pompes de surface. Il est alors très compliqué de choisir. Voici donc, un top 6 des meilleures pompes présentes sur le marché.

Einhell Pompe d’arrosage de surface GC-GP 6538 (650 W, Câble d’alimentation 1.4 m, Corps en PVC, Bouchon de purge, interrupteur marche / arrêt)

Cette pompe de jardin de la marque Einhell a une puissance de 650 W et permet d’obtenir un débit maximal de 3 800 l/h. Sa hauteur de refoulement maximale est de 36 m et sa pression maximale est de 3.6 bars. La hauteur d’aspiration maximale est quant à elle de 8 m et elle est livrée avec un câble d’une longueur totale de 1.4 m.

Elle est pourvue d’une poignée très ergonomique ainsi que d’un carter en PVC. C’est d’ailleurs cette dernière particularité qui lui confère longévité et résistance. On l’utilise pour la récupération de l’eau de pluies (arrosage du jardin).

Marque : Ribimex ; Pompe de surface multicellulaire auto-amorçante à 5 turbines – en inox

Cette pompe de surface est équipée de 5 turbines multicellulaire. L’arbre moteur est fait en acier carbone de type 45 et le corps de pompe, lui, est en inox. Elle a une pression maximale de 5.5 bars et sa hauteur maximale d’aspiration est de 7 m. Le câble avec lequel elle est livrée fait 1.4 m de long et elle a une puissance  1 450 W. Notons également qu’elle est très silencieuse. Son usage est général.

Kärcher BP3 Garden Set Plus (pompe d’arrosage + kit d’aspiration et set d’arrosage complet)

Elle peut servir pour de grands jardins pouvant atteindre 500 m2. Elle a une puissance maximale de 800 W et un débit maximal de 3 500 l/h. Elle a également une hauteur de refoulement d’une valeur de 40 m et elle ne pèse que 8.2 kg. Elle est capable d’aspirer l’eau jusqu’à une profondeur de 8 m et elle est très ergonomique. Cette pompe de la marque Kärcher est également très légère, car elle ne pèse que 9.14 kg.

T.I.P 30111 GP 3000 Inox Pompe de jardin en Acier Inoxydable

Cette pompe a une puissance qui s’élève à 550 Watts. Elle a une hauteur de refoulement maximale qui atteint les 42 m avec une pression maximale de 4.2 bars. Son débit maximal, quant à lui, a une valeur 2 950 l/h avec une hauteur d’aspiration maximale équivalant à 9 m. Elle est à la fois étanche, facile à installer et très peu bruyante. Elle est également très ergonomique.

Cette pompe est recommandée pour le vidage de cuves ou de bassin ou encore pour l’arrosage du jardin.  Elle est équipée d’un interrupteur et le corps de pompe est en acier inox.

Gardena Pompe d’arrosage de Surface 3000/4 Classic : Pompe d’arrosage, Débit de 3 100 L/h, Silencieuse et Durable, avec Bouchon de Vidange d’eau, Puissance d’aspiration Elevée (1707-20)

Cette pompe a une puissance de sortie de 600 W et un débit maximal de 3 100 l/h. Sa pression est de 3.6 bars et son aspiration d’amorçage automatique maximal est de 7 m. La hauteur manométrique de cette pompe est de 36 m. Elle est aussi bien fiable, résistante que facile à utiliser. Cette pompe a une très forte puissance d’aspiration, ce qui lui permet d’être polyvalente. On peut l’utiliser pour le transvasement de l’eau, pour le pompage ou encore pour l’arrosage à l’aide d’une lance.

Einhell GC-GP 1250 N Pompe de jardin (1 200 W, débit max. 5000 l/h, vis de remplissage d’eau, vis de vidange d’eau)

Il s’agit ici d’une pompe très performante à jet auto-aspirante. Elle a une puissance de 1 200 W et débit maximal de 5000 l/h. Sa pression maximale est de 5 bars. Sa hauteur d’aspiration maximale, quant à elle, est de 8 m. Elle a un débit d’écoulement de 5000 l/h et le câble avec lequel il est livré, a une longueur totale de 1.5 m. Elle est également très légère, car ne pesant que 9.82 kg.

Cette pompe de surface automatique de la marque Einhell est très facile à utiliser et peut être utilisée pour la vidange des eaux résiduelles.

Quand utiliser une pompe de surface automatique ?

La pompe d’arrosage s’utilise lorsque le dénivelé est inférieur à 7 m, voire 8 m maximum. Cependant, dans le cas où ce dénivelé excédera les 7 m, la pompe immergée est celle qui devra être utilisée. C’est en effet ce qui départage ces deux types de pompes.

Quelle profondeur d’aspiration maximale pour une pompe d’arrosage ?

La profondeur d’aspiration maximale pour une pompe de surface est de moins de 8 m. Lorsque cette profondeur est dépassée, la pompe immergée est celle qui est la plus adaptée.