Comment tester une pompe immergée ?

Lorsque vous disposez d’un puits ou d’un forage chez vous, le pompage de l’eau se fait à l’aide d’une pompe immergé. Il y arrive que cette pompe ne fonctionne plus et que vous n’ayez plus le débit d’eau nécessaire pour l’arrosage de votre jardin ou encore pour votre utilisation domestique. Dans ce cas de figure, il est probable qu’une anomalie technique soit intervenue dans votre système de pompage. Il faut alors tester votre pompe immergée pour déterminée la cause de cette anomalie et pouvoir la corriger rapidement. Dans cet article, nous vous indiquons le type de test à réaliser avec votre pompe immergée lorsqu’un blocage intervient.

Pourquoi tester une pompe immergée ?

Le test d’une pompe immergée se fait lorsque vous souhaitez vous rassurer de l’état de marche ou non de votre pompe. Savoir tester sa pompe immergée permet de réaliser des économies de temps et d’argent sans recourir directement à un professionnel. Une fois le test réalisé, vous êtes alors en mesure de réparer votre pompe ou de la changer définitivement. C’est une manière de s’assurer que la pompe immergée est utilisable à nouveau ou non.

Quand faut-il tester une pompe immergée ?

Il faut tester une pompe immergée lorsque vous remarquez qu’il y a une panne. Généralement, votre pompe n’arrivera plus à pomper l’eau de la source ou le débit d’eau qu’elle doit fournir sera faible.  La panne peut être causée par de nombreux facteurs. Le premier facteur bien connu, c’est le sable qui peut s’insérer dans le moteur de votre pompe. D’autres facteurs comme les fuites de tuyaux de pompage sont également à la base des pannes.

Découvrez notre guide d’achat sur les pompes pour puits

Découvrez aussi notre guide d’achat sur les pompes immergée automatique

Savoir tester son installation de pompe immergée

Le test d’une pompe immergée se fait généralement par le test de toute l’installation. Vous devez donc :

1 – Tester le condensateur de pompe

Le condensateur de pompe immergée sert à stocker la charge électrique qui permet de pomper l’eau de la source. Vous n’êtes pas sans savoir que les moteurs de pompe immergée utilisent un condensateur (de démarrage ou de fonctionnement). Pour tester une pompe immergée pour puits, vous devez débuter par ce condensateur. Il vous faut dans un premier temps exposer le condensateur après avoir retiré la pompe immergée de l’eau.

Une fois exposé, il vous faut court-circuiter ce dernier à l’aide d’un tournevis. Retirez par la suite l’ensemble des fils du condensateur tout en mémorisant leurs positions initiales pour les replacer. Réglez ensuite le multimètre pour mesurer la tension. Terminez le test en vérifiant la valeur qu’affiche l’appareil. Si cette valeur reste à zéro malgré les différents branchements, la pompe doit être remplacée.

2 – S’assurer qu’il n’y a aucune fuite

Si vous effectuez le test du condensateur et qu’il est positif, mais que le problème persiste, vous devez voir du côté des tuyaux. Généralement, lors de l’installation d’une pompe immergée, il faut vérifier si le tuyau de pompage correspond à la pompe.

3 – Contrôler le débit de pompage

S’il n’y a aucune fuite au niveau du tuyau, le débit de pompage peut être mis en cause. Dans ce cas de figure, il est très faible.  Vous devez alors effectuer un test au niveau de la hauteur d’aspiration ou la hauteur du point de refoulement.